Conseils Révisions : 6 conseils pour optimiser vos révisions

Les examens approchent et le stress commence à monter, les révisions ne sont pas vraiment votre tasse de thé et vous êtes désespérément à la recherche de méthodes de révisions pour réussir vos examens. Vous êtes tombé au bon endroit, nous vous avons concocté 6 conseils révisions qui vous aideront à cartonner pour ces examens à venir ! 

1- Découvrez votre méthode d’apprentissage

Avant de commencer à paniquer parce que vous n’arrivez pas à retenir vos cours, vous devez tout d’abord réfléchir à votre méthode d’apprentissage. Il y a quatre méthodes différentes, donc si vous avez toujours utilisé la même et qu’elle ne marche pas du tout, c’est peut-être parce que vous utilisez la mauvaise. Pour connaître votre méthode d’apprentissage, nous vous proposons de passer le test VARK qui est un acronyme pour Visual, Aural, Reading/Writing et Kinesthetic. Ce test consiste à savoir si vous apprenez plus facilement grâce au visuel, l’écoute, l’écrit ou par la pratique. Une fois que vous connaîtrez votre méthode d’apprentissage, vous verrez qu’apprendre n’a jamais été aussi simple !  

Vous trouverez ici le lien pour effectuer le questionnaire VARK.

Conseils révisions étudiants

2- Planifiez vos révisions 

Certaines personnes disent parfois qu’elles travaillent mieux sous pression et c’est pour cela qu’elles préfèrent commencer les révisions à la dernière minute. Or ce n’est pas la meilleure solution, il est important de planifier vos révisions pour éviter tout stress et vous sentir prêt lors du jour J. Si vous laissez tout pour la dernière minute, vous allez vite vous sentir dépassé et il y a de fortes chances pour que vous ne vous sentiez pas prêt le jour des examens. Faites donc un emploi du temps, si vous n’aimez pas vous prendre en avance, donnez-vous au moins une marge de 3 semaines pour commencer les révisions. Planifiez vos révisions jour par jour et respectez ce planning ! Cela vous permettra de rester à jour et de savoir où vous en êtes. 

3- Trouver l’endroit parfait

Encore une fois, nous sommes tous différents, certaines personnes aiment travailler avec de la musique, d’autres préfèrent le silence complet ou encore préfèrent être entouré de leurs amis pour réviser. C’est à vous de choisir ce que vous préférez, mais nous vous conseillons d’opter pour un endroit où vous serez moins susceptible d’être distrait pour pouvoir vous concentrer du début à la fin. La chose importante est de vous sentir bien, il vous sera plus facile de retenir vos leçons si vous êtes à l’aise.

Bibliothèque étudiants

4- Techniques d’apprentissage

Maintenant que vous savez quelle est votre méthode d’apprentissage, vous devez trouver quelle technique vous correspond le mieux. Nous avons donc réuni quelques techniques d’apprentissage en espérant que vous trouviez votre bonheur !

La technique de l’arrosage

Elle consiste à étaler vos révisions en petites sessions plutôt que de tout faire en une fois. Vous retiendrez mieux les informations en plusieurs fois, car votre cerveau aura le temps de retenir chaque information.

La technique des intervalles

Espacez vos séances de révisions de 1 ou 2 jours, des sessions d’apprentissages suivis de sessions de révisions.

Le self-testing

Le self-testing peut vous permettre de vous tester vous même comme son nom l’indique, c’est-à-dire de trouver des petits quizz en ligne ou bien les créer vous même pour tester vos connaissances.

Les Flash-Cards

Faire des flash cards en notant les définitions ou encore les points importants en résumé pour faciliter la révision une fois que vous avez après certaines notions.

Les Mind-Map

Si vous êtes plutôt visuel, vous pouvez également travailler avec des mindmap. C’est un excellent moyen pout pouvoir synthétiser l’information et apprendre plus facilement. L’idée est d’imaginer son cours comme étant relié par plusieurs chemins. Chaque chapitre représente une map, chaque titre une branche et dans chaque branche vous pouvez placer les différentes idées liées à un thème. Une superbe technique pour pouvoir apprendre rapidement des cours très denses.

Les techniques d’association mentale

Les techniques d’association : vous avez sans doutes déjà eu à apprendre des listes de mots ? Pas facile non ? Rien de mieux que l’imagination pour ne pas oublier ! Vous voulez retenir les capitales d’Europe ? Imaginez un bouddha, au sommet de l’everest qui est en train de boire de l’eau. Pas commun non ? Eau (ou H20) comme Hongrie et Budapest. Imaginez maintenant un panneau représentant un beau cerf. Serbie => Belgrade. Un dernier ? Imaginez Baptista en train de danser un slow avec une quille géante. La capitale de la Slovaquie ? Facile Bratislava ;p .

Et devinez quoi ? Ca marche pour tout !

Les tables de rappel et les palais mentaux

Si vous voulez retenir des listes de mots dans un ordre précis ou des listes de dates, associer la technique d’association mentale à celle des tables de rappel. L’idée étant de vous construire une liste de mots à laquelle vous allez associer un chiffre. Par exemple, 0 sera un sceau, 1 un toit, 2 un nain, 3 du miel, 4 un rat, 5 un lit etc. jusque 100. Ou 0 un oeuf, 1 une tour Eiffel, 2 un cigne, 3 une bouche… C’est à vous de la construire selon ce qui vous parle et selon ce que vous voulez apprendre. Puis lorsque que vous souhaiterez apprendre une liste de mots, de numéros ou des dates, vous n’aurez qu’à les associer à chacun de ces mots.

Si vous devez apprendre des séries de nombres longs (par exemple les décimales de pi), vous pouvez vous imaginer des scenètes et les associer à la technique des palais mentaux. Imaginons pi : 3.14159265359. Plutôt que de passer 20 minutes à vous répéter les chiffres en boucle, imaginez votre maison et dans votre salon il y a un car (14), avec un serpent (13) géant entortillé autour de lui qui couve son oeuf (9), et au dessus de ce car, deux scies (26) en train de scier 5 bouches (53) qui portent chacune des lunettes (58). Voilà, vous connaissez les 9 premières décimales de pi. Vous voulez en apprendre 10 autres ? Passez dans votre salle à manger et imaginez une nouvelle scène. A vous d’adapter à ce que vous voulez apprendre ensuite ! Il existe de nombreux sites et vidéos qui détaillent ces méthodes si vous voulez en savoir plus et des associations pré-faites.

5- Faites des pauses

L’inconvénient de commencer les révisions à la dernière minute est que vous n’avez pas le temps de faire de pauses, car tout votre temps est chronométré. Mais si vous l’avez déjà vécu, rester concentré pendant 5 heures non-stop s’avère très compliqué. C’est donc pour cela qu’il est très important de faire des pauses et donc de s’organiser en avance pour pouvoir se le permettre. Faire une petite pause vous permettra de vous aérer l’esprit et de penser à autre chose pendant un petit moment pour pouvoir faire remonter votre seuil de concentration et ainsi être performant. Si vous continuez vos révisions sans avoir un seuil de concentration élevé, votre travail sera beaucoup moins efficace et vous perdrez donc du temps. 

Pause café révisions

6- Conseil ultime des révisions : s’entrainer !

Une fois que vous vous sentez prêt pour vos examens, que vous pensez avoir tout appris, faites des exercices de mise en situation pour appliquer le côté théorique que vous venez d’apprendre. Ou alors, vous pouvez aussi demander à un camarade de classe de vous poser des questions pour voir si vous êtes capable d’y répondre. Cela vous donnera une idée de l’avancement de vos révisions. 

Vous voilà désormais plus informé sur les meilleures méthodes de révisions, il est maintenant temps de vous lancer dans vos révisions ! 


Examens de fin de semestre signifie pour certains qu’une aventure touche à sa fin, mais peut-être qu’une autre démarre !

Si vous avez la chance de partir en Erasmus ou que votre bail se termine fin juin, vous devez dors et déjà penser à ce que vous ferez de vos affaires lorsque vous partirez. Allez-vous sous-louer votre kot ? Le vider ? Ramener vos affaires chez vos parents ? Un conseil, ôtez-vous ce stress de l’esprit et pensez y tôt ! Cela vous libérera l’esprit lors de vos examens. Demandez à vos proches s’ils peuvent venir récupérer vos affaires et vous aider à les déménager. S’ils sont trop loin ou que vous n’avez pas de véhicule adapté, sachez qu’il existe des solutions de garde-meubles pour étudiants . Ils viendront chercher directement vos affaires à domicile, les stockerons pendant votre départ et vous les rameneront dans votre nouveau logement. Le coût ? Moins de 300€ pour 6 mois ou 140€ pour 3 mois, bien moins cher que le loyer d’un kot et vous n’aurez même pas besoin de vous casser la tête à chercher une sous-location.

Pour découvrir plus d’astuces et de conseils, venez visiter notre blog qui contient de nombreux articles !